Les entreprises du lieu

Qui loge au D5 ?

 

Le D5 accueille des professionnels libéraux qui gravitent autour du digital.

Libérales et complémentaires

Des professions voisines.

Le D5 réunit dans un même lieu des indépendants aux statuts divers (autoentrepreneurs, en nom propre, intermittents, etc). Il ne s’agit ni d’un “hôtel d’entreprises”, ni de bureaux administratifs, ni même d’un cabinet recevant du public, mais de quelques professions libérales qui œuvrent dans un même endroit. Tour d’horizon de ces profils.

DES JOURNALISTES PIGISTES

Qui constituent ensemble une rédaction régionale.

Un courtier en systèmes locatifs

Spécialisé dans le leasing automobile et la gestion de flottes.

Des documentaristes

Auteurs et réalisateurs de films documentaires.

Un ingénieur du son

Pratiquant la méthode TOMATIS®.

Une illustratrice

Graphiste et auteur d’albums jeunesse.

Des électrons de plusieurs agences dans les murs

Les porteurs du projet

CAPresse

Agence de presse coopérative réunissant des journalistes indépendants.

Tahaa

Société d’investissement régional.

CAProd

 

Société de production audiovisuelle, spécialisée dans la réalisation de contenus pour la télévision (magazines et documentaires). 

Initiateur du D5, CAProd cherchait à entourer son siège de professions voisines.

CAP'Com

Agence de communication multimédias et de formation aux nouveaux médias.

Kino'Yaute

Association de valorisation du court-métrage. Cellule kinoïte des Pays de Savoie.